Rencontre avec Albert Jacquard

En ce mois de janvier 2017, bien rigoureux j’ai eu la chance grâce à l’initiative de Michael Portelette de venir à Saint-Quentin réaliser une fresque pour mon projet ces Héros. Cette fresque a été réalisée à l’Atelier Relais, un lieu qui accueille des élèves en décrochage scolaire. Au préalable, je leur ai envoyé 5 propositions de personnalités qui ont oeuvrés pour le bien commun. Le choix retenu a été Albert Jacquard et ces élèves ont pu découvrir toutes les étapes de création, des croquis préparatoires à la réalisation de la fresque. J’ai eu l’opportunité, de réaliser des interventions dans un collège afin de faire une présentation de l’art urbain, d’aborder le projet Ces Héros au travers des diverses fresques déjà réalisées afin de leur faire découvrir les combats de ces grandes figures emblématiques qui ont marqué l’histoire de l’humanité.

 

BIOGRAPHIE

Albert Jacquard le généticien , le philosophe, l’humaniste compte plusieurs vies. Elle bascule une première fois à 9 ans. Un terrible accident de voiture où il perdra son frère, va marquer sa vie et son visage à tous jamais. En adolescent blessé, il compense ce choc par la réussite scolaire et devient un élève brillant. Il devient ingénieur statisticien et en 1962, rejoint le ministere de la santé. 2 ans plus tard pour raison politicienne, on le met au placard. Furieux, il reprend les études a 39 ans et redevient étudiant en génétique. Il intègre le service de génétique et son patron l’inscrit sans lui en parler a Standford. Il  part aux États Unis avec sa femme, ces 3 enfants et découvre la contre culture américaine, les émeutes raciales et les hippies. C’est au Etats-Unis qu’il se forge une conscience politique.

De retour en France en 1968, il sort un livre sur la génétique, l’éloge de la différence qui fera l’effet d’une bombe. Il prouve par la science et la génétique que nous sommes différent mais qu’il n’y a pas de hiérarchie sociale, pas de races. Les réactions dans une société où le racisme est encore bien présent furent très durs et le professeur Jacquard entame alors une nouvelle vie. Plateau télé, livres, le monde découvre un scientifique qui parle avec un langage simple sur les dérives de nos sociétés. Ces prises de positions valent à Albert Jacquard d’être sollicité par de nombreuses associations et il devient très vite la figure emblématique qui luttent pour les sans, les sans papiers, les sans abris, et contre les préjugés raciaux. …

Il prend alors distance avec la communauté scientifique pour se rapprocher des sciences humaines et part à la rencontre de l’autre. Il sillonne le monde en faisant de nombreuses conférences et en rédigeant plus de 40 livres pour diffuser ses idées humanistes sans jamais se soumettre. Ses prises de conscience dans l’engagement citoyen sont multiples, son discours humaniste pour la paix, contre le nucléaire, ces interrogations sur le bien fondé de la prison, sur l’éducation sont autant de solutions pour construire une société de demain qui ne ressemble pas à celle d’aujourd’hui car l’urgence pour Albert Jacquard c’est de changer le monde pour ne pas refaire les mêmes erreurs, à condition d’être bien informé.

 

Les commentaires sont fermés.