Stevie Wonder

Size : 30 x 30 cm // Acrylic and spray on vynil 33T // SINGLE SPECIMEN
Taille : 30 x 30 cm // Acrylique et bombe sur vynil 33T // EXEMPLAIRE UNIQUE

Pour le jeune Stevie, le premier combat pour la vie débute dés la naissance. En effet, né prématuré, on le place dans un incubateur foireux, qui lui fit perdre la vue. Aussi, au lieu de se caler devant la télé, où se taper un bon match de foot avec ses potes, il passe des heures à écouter la radio. Trés vite, les instruments de musique deviennent ses camarades de jeux, harmonica, batterie, piano, dans l’espoir de resembler un jour à son idole, mister Ray Charles.

Tout va trés vite pour notre Stevie, à 10 ans le voici chez Motown et en 1963, il enchaine son premier tube Fingertips – Pt2, et commence les tournée avec l’écurie Motown (Etats-unis, Europe). Malgrés de nombreuses critiques qui veulent le renvoyer au bercailles, il tient bon et au fur à mesure des années, il comprend les rouages de l’industrie du disque et renégocie son contrat pour avoir une totale liberté artistique. La bombe Stevie va enfin pouvoir s’exprimer et se lancer dans des albums concepts qui vont révolutionner la musique populaire noire. Le son « Wonder » est né, et en 1976, arrive le grandiose Songs in the Key of Life, une référence de la Soul et plus encore…

Mais Stevie, en plus d’être un génie, est aussi un créateur engagé politiquement et humanitairement. Il n’en manque pas une, pour rendre hommage à Martin Luther King en faisant de sa date anniversaire une journée de fête nationale, de dédié son Oscar à Nelson Mandela, de combattre la famine en Ethiopie, de dénoncer l’apartheid et j’en passe…

Les commentaires sont fermés.